La lecture (2):

L’importance de la lecture:

Source: Investir dans l’enfance

Selon les toutes dernières découvertes scientifiques, nous faisons beaucoup plus que donner du plaisir à nos enfants ou les combler de joie lorsque nous leur faisons la lecture. Nous les aidons également à élargir leur vocabulaire et à acquérir des compétences langagières (telles que l’écoute attentive et la compréhension). Cela leur permettra d’apprendre à communiquer et favorisera leur apprentissage de la lecture quand ils seront plus âgés.

En tant que père ou mère, vous disposez de nombreux moyens de transformer l’heure de l’histoire en un moment propice à différents apprentissages :

  • Ouvrez un livre et faites la lecture à votre enfant pour le familiariser avec les gestes élémentaires reliés à la lecture, comme le fait de tenir un livre et de tourner les pages.
  • Relisez-lui inlassablement ses livres préférés pour qu’il apprenne des mots et pour qu’il s’en souvienne. Cela l’aidera peut-être aussi à raconter les histoires tout seul. Félicitez-le quand il retient des mots et complimentez-le pour sa bonne mémoire.
  • Arrêtez-vous souvent de lire et posez à votre trottineur ou à votre enfant d’âge préscolaire des questions sur ce que vous venez de lire ou sur la suite de l’histoire. Vous lui apprendrez à mieux écouter et à comprendre ce que vous lui lisez. Il commencera également à prendre conscience de la structure des histoires.
  • Familiarisez-le avec les principes de la lecture. Par exemple, suivez du doigt les mots sur les pages pour lui montrer qu’ils sont écrits de gauche à droite, qu’ils sont séparés par un espace vide, qu’ils sont formés de lettres et qu’ils correspondent parfois à des images.

Vous disposez aussi d’autres moyens de favoriser l’acquisition du langage par votre enfant, de même que l’acquisition de compétences qui serviront à son apprentissage de la lecture et de l’écriture. Vous pouvez, par exemple, lui montrer des objets du doigt et les appeler par leur nom pour enrichir son vocabulaire; réciter des comptines et vous amuser à faire des rimes pour l’aider à manipuler les sons; parler avec lui des activités de tous les jours au moment où vous les accomplissez.

Savoir qu’on enseigne des choses à son enfant tout en lui faisant plaisir est l’une des profondes satisfactions d’être parent.

La lecture (1):

Les bienfaits de la lecture avec votre enfant:

Source: Investir dans l’enfanceLa lecture est l’une des activités très agréables que les parents peuvent entreprendre avec leurs enfants. De plus, elle favorise le développement des petits et, lorsqu’elle est faite régulièrement, elle facilite leur acquisition du langage, elle leur permet d’apprendre à écouter et elle les prépare à reconnaître les mots écrits. C’est aussi l’occasion pour les parents et leurs enfants d’avoir du plaisir ensemble de façon reposante, amusante et satisfaisante sur le plan affectif.

Il existe de multiples façons de tirer le meilleur parti de la lecture avec son enfant. Voici quelques conseils pour réconforter votre enfant, jouer avec lui et lui enseigner des choses, la prochaine fois que vous tournerez ensemble les pages d’une histoire.

Réconforter

  • Intégrez la lecture dans la routine quotidienne du coucher. Faire la lecture aux enfants à l’heure du dodo les détend et les rassure, qu’ils soient tout petits ou d’âge préscolaire. Suivre une histoire favorite ensemble est la conclusion la plus agréable d’une journée.
  • Prêtez attention aux pages ou aux livres que votre enfant commence à préférer. Si vous tenez compte de ce qui retient son attention, il comprendra que vous accordez de l’importance à ce qu’il aime et à ce qui lui importe.
  • Décrivez les émotions exprimées par les illustrations ou par les personnages; dites, par exemple : « Bébé Ours a l’air triste. Tu crois qu’il a besoin d’un câlin? » Les jeunes enfants ont besoin d’entendre et d’apprendre les mots qui décrivent les sentiments, puisqu’ils commencent à déchiffrer leurs propres émotions.

Jouer

  • Prenez le temps de parler de l’histoire ensemble. Dites à votre enfant, par exemple : « Je me demande ce qui va se passer maintenant » ou « Que va faire la petite fille à ton avis? » Cette simple conversation stimulera son imagination et sa créativité. S’il est tout petit, demandez-lui de montrer du doigt ce dont vous parlez; dites-lui, par exemple : « Où est la vache? » Attendez aussi qu’il réponde à vos questions, comme « Qu’est-ce que c’est? » Les très jeunes enfants apprendront ainsi que la communication est une relation à deux sens.
  • Changez souvent de ton et jouez avec les expressions de votre visage pour souligner ce que vous dites. Par exemple, chuchotez quand un personnage est endormi ou prenez une voix grave pour parler de quelque chose d’imposant. Votre enfant sera captivé par l’histoire; il apprendra aussi à observer votre visage et à écouter votre voix pour mieux interpréter les émotions.

Enseigner

  • Relisez-lui les histoires qu’il préfère en sautant des mots ou des expressions-clés. Il se fera un plaisir de compléter vos phrases ou de répéter les rimes dont il raffole, ou il saisira l’occasion de raconter l’histoire à sa façon. Cela rendra la lecture très « interactive ».
  • Profitez de l’occasion pour parler de la couleur, de la forme et de la taille des objets. L’enfant d’âge préscolaire mettra un certain temps à mettre un nom sur ces notions abstraites, mais les livres faciliteront sa prise de conscience de certains concepts.

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
margauxlaptiitelouloute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres